L'offre immobilière PDS à l'Ile Maurice

Quelle évolution de l’offre immobilière PDS à l’île Maurice ?


Depuis son indépendance en 1968, l’île Maurice a subi de nombreuses transformations, notamment en matière économique, mais également de tourisme, d’exportation franche et d’immobilier. Pour en arriver là, les autorités du pays ont mis en place une politique de diversification économique et de démocratisation. Grâce à cela, le capital humain s’est développé, tout comme la mobilité sociale qui s’est accrue. Pour un développement et une croissance durable de l’île s’est ajouté un programme destiné à attirer les investissements directs étrangers (Foreign direct investment - FDI).

 

Investissement immobilier PDS - Ile Maurice

Début des années 2000, période charnière dans l’immobilier d’investissement à Maurice


En 2002, L’Integrated Resort Scheme (IRS) a vu le jour pour permettre aux étrangers d’acquérir des biens immobiliers en pleine propriété à l’île Maurice, d’une superficie maximale de parcelle de 0,5341 hectare et pour un investissement minimum de 500 000 USD (hors taxe). En 2007, c’était au tour du programme immobilier RES d’être lancé pour accueillir des projets d’une superficie maximale de 10 hectares. Trois ans plus tard, en 2012, le programme hôtelier Invest (IHS) a vu le jour pour permettre aux étrangers d’acheter une chambre d'hôtel.

Au fil du temps, le gouvernement mauricien a souhaité harmoniser la réglementation des lois immobilières dans un cadre juridique unique. L’année 2015 sonne donc le glas des programmes IRS et RES et laissent la place au Property Development Scheme (PDS). Dans le modèle PDS les petits comme les grands terrains sont soumis aux mêmes contraintes, mais avec une taxe unique d’enregistrement qui s’élève à 5%.

 

 

Les avantages de l'offre PDS dans l'insvestissement Immobilier à L'Ile Maurice

Quelle évolution pour le Property Development Scheme depuis sa création ?

Il semble que l’île Maurice continue à faire confiance à son secteur immobilier, porté notamment par
des projets privés et pour un investissement total de 18 milliards de roupies. Comme l’explique le
journal le Défi dans un article datant du 9 janvier 2017, le Board of Investment (BOI) a donné le feu
vert pour une vingtaine de projets. Pour rappel, un projet rentre dans le schéma PDS lorsqu’il compte
un minimum de 6 propriétés résidentielles de haut standing. Quant à la superficie d’un lot de terrain
pour la construction d’une villa, elle est de 5275 m2.

Si vous êtes intéressé par l’immobilier à l’île Maurice, si vous êtes à la recherche d’une villa à vendre,
il faut savoir que de beaux projets ont vu le jour, plusieurs sociétés ayant reçu leur « Letter of
approval ».

Situées à Tamarin, Grand Baie, Trou-aux-Biches, Pereybère pour les endroits les plus touristiques, cesconstructions comprennent aussi bien des appartements que des villas, penthouses, et commodités telles que salles de sport, bien-être et spa, salles de réunion, clubhouses, etc.

Ces projets sont prometteurs et le secteur de l’immobilier pour les étrangers à l’île Maurice a trouvé un réel dynamisme. Pour investir dans le pays, pour en savoir plus sur les villas à vendre et celles à venir, comptez sur Villa Vie, Agence Immobilière & Location Vacances à l’île Maurice.