Le « one-stop shop » pour une expérience optimale

Avec son expertise accrue, des valeurs humaines qui font sa réputation et un ensemble de services associés pour accompagner les acheteurs de A à Z dans leur projet de vie, l’agence Villa Vie se démarque sur le marché. Rencontre avec Sophie Hardy, sa directrice.

 

Que signifie, selon vous, la réouverture des frontières pour notre marché immobilier ?

La réouverture des frontières en deux phases a été une mesure bien accueillie par notre clientèle. Certains n’attendaient que cette réouverture pour enfin finaliser leur arrivée à Maurice et leur projet d’acquisition. Je pense que nous devrions donc observer dès octobre une reprise significative au niveau des   ventes de biens destinés à la clientèle étrangère.

 

 

Pensez-vous que l’immobilier mauricien est un marché d’avenir ?

Il demeure sans aucun doute un marché séduisant. Pour un étranger, il est d’autant plus intéressant d’investir en ce moment à Maurice en regard de la dépréciation de la roupie. Par ailleurs, si nous nous appliquons à offrir des biens de qualité répondant aux demandes exigeantes – mais justifiées –, Maurice aura alors l’opportunité de se démarquer. Au-delà du projet de construction classique, je pense qu’il nous faut impérativement présenter une île écologiquement engagée. C’est le moyen le plus sûr de conserver les atouts et le charme mauriciens. Aujourd’hui, il ne suffit plus de se contenter des mesures gouvernementales, il y va de chacun de s’impliquer et de s’assurer que notre île soit à l’image de sa réputation. 

 

Suite à une année de crise, observe-t-on de nouveaux comportements d’achat ?

La crise sanitaire a définitivement eu un impact sur les projets des acheteurs potentiels. Sécuriser son patrimoine immobilier est clairement devenu une priorité. Auparavant, nous avions parmi nos clients certaines personnes expatriées à Maurice qui n’envisageaient pas d’investir dans le pays, et qui étaient pleinement satisfaites de leur location haut de gamme. Aujourd’hui, elles ont une approche différente. D’autres se laissent tenter par le Visa Premium et osent l’aventure mauricienne dans le but d’investir.

 

Une idée des tendances à venir ?

D’après les premiers retours que nous avons pu avoir, il semblerait que la tendance se tourne vers un séjour à moyen terme afin de faciliter la recherche et l’achat de biens type PDS ou Ground +2, qu’il s’agisse d’un bien neuf ou en revente. La location à moyen ou long terme tend ainsi à devenir un point de départ pour un futur investissement immobilier. Grâce au Visa Premium, qui permet aux étrangers de découvrir Maurice sans s’engager pleinement, il est donc plus facile pour beaucoup d’investir après avoir vécu sur l’île.

 

Par temps de crise, le climat se veut ultra-concurrentiel. Comment Villa Vie parvient à se démarquer ?

Nous mettons tout d’abord un point d’honneur à respecter les valeurs que nous appliquons depuis près de 40 ans. Grâce à notre expérience, nous pouvons offrir un service clé en main à chacun de nos clients. Nous pouvons leur proposer des biens en location (court, moyen ou long terme selon leurs besoins), les accompagner dans leurs démarches administratives relatives à une expatriation et enfin leur proposer notre sélection de biens de qualité accessibles aux étrangers, en revente ou en VEFA.  En offrant ces services, notre agence se présente comme un « one stop shop » afin d’offrir la meilleure expérience possible à notre clientèle.

Entretien paru dans LexpressProperty #64