Du Sud à l’Est racontez-moi l’île Maurice



Le Sud Sauvage

La route côtière du Sud, aussi connue comme « La route de beauté », abrite des paysages époustouflants et des villages de pêcheurs aux noms symboliques : Rivière des Galets, Rivière des Anguilles, Gris Gris, La Roche qui pleure, Le Souffleur. Dans cette région, le paysage se réinvente avec des falaises escarpées, le bleu intense des vagues qui s’écrasent sur la noirceur des rochers volcaniques et des paysages magnifiques nichés entre la puissance de l’océan et la nature changeante. A Rivière des Anguilles, La Vanille Réserve des Mascareignes, vous propose de découvrir dans une nature luxuriante des crocodiles, des tortues géantes et un formidable insectarium regroupant plus de 23 000 espèces d’insectes et de papillons venant des cinq continents.

Du Centre à l’Est, racontez-moi l’île Maurice

En passant dans la région de Floréal, n’hésitez pas à faire une petite escale au Trou aux cerfs, volcan endormi, témoin de l’activité volcanique de l’île Maurice il y a quelques millions d’années. Ce site propose également un excellent point de vue sur toute la région avoisinante. Pour découvrir l’histoire du pays de manière originale, La Route du Thé est une excursion gastronomique et culturelle en trois étapes. Le « voyage » commence sur les hauts plateaux de l’île par la découverte du Domaine des Aubineaux, demeure coloniale bâtie au 19e siècle. Les étapes de la fabrication du thé vous seront ensuite révélées dans l’usine de Bois Chéri avant de goûter à un merveilleux repas aux saveurs locales dans le sud de l’île, à St Aubin.


De l’autre côté de l’île, une balade mythique le long de la côte est vous attend. Arrivé au village de Trou d’Eau Douce, il sera alors facile de trouver un bateau pour vous rendre à l’île aux Cerfs. Ce petit coin de paradis, qui a gardé tout son charme, abrite, entre autres, un parcours de golf de renommée internationale.


Le Sud-Est, une enclave baignée de quiétude

Sous ses airs de petit village sans prétention, Mahébourg fut le témoin d’une bataille navale historique. « La Bataille du Vieux-Grand-Port » vit la défaite des Anglais face aux Français qui défendaient alors farouchement leur Isle de France. Ceux désirant s’imprégner de l’histoire de cette bataille pourront la revivre à travers un trajet parsemé de plaques commémoratives placées tout le long du Mahébourg Waterfront avant un passage obligé au Musée naval de Mahébourg. Ancienne demeure coloniale reconvertie, en musée, le lieu réunit divers objets représentant chacun un petit bout de l’histoire navale et maritime de l’île. Ses maquettes de navires anciens, diverses armes, dont celles de Surcouf, ses tableaux du 18e siècle, ses cartes maritimes d’époque et certains meubles de la Compagnie des Indes vous ramèneront plusieurs siècles en arrière.

Source : http://cdn.mauritius-tourist-guide.mu

Au sud-est, à quelques minutes de l’aéroport et du petit lieu-dit « Falaise rouge », la vallée de Ferney est une réserve naturelle dont le but est la préservation de la flore endémique mauricienne étendue sur les 300 hectares qui composent la vallée. Ce bel endroit se laisse apprivoiser lors d’un parcours écotouristique avec un guide qui vous communiquera sa passion de la flore mauricienne. Non loin de là, vous serez ébloui par la beauté du Parc Marin de Blue Bay.72 espèces de poissons et 38 variétés de coraux, se déclinant en plusieurs tons de couleurs, sont visibles à seulement cinq mètres de profondeur. Pour assister au spectacle, il suffit de prendre un des bateaux à fond de verre amarrés face à la plage publique. Vous avez ainsi le choix entre rester confortablement assis dans l’embarcation, en ne ratant rien de la magie, ou alors rendre visite aux poissons curieux qui auront vite fait de cerner les plongeurs en apnée !


Demande d'infos)

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous, nous vous recontacterons dès que possible.








 

Envoyer à l'agence

(*):Champ obligatoire

Recherche rapide