Les grands évènements culturels et religieux


Thaipoosam Cavadee, en quête de la grâce du Dieu Muruga


C’est à la mi-janvier que les descendants des habitants du sud de l’Inde accomplissent des actes de foi spectaculaires. Lors de la cérémonie de purification du mal, les fidèles portent sur leurs épaules le « cavadee », structure de bois abondamment décorée et multicolore. Des scènes de ferveur comme la marche sur le feu ou sur le sabre et des croyants au corps percé d’aiguilles sur lesquelles sont accrochés des objets sont les caractéristiques principales de cette fête tout en couleur.


La Fête de l’abolition de l’esclavage, un retour aux sources

Tous les ans, à la date de 1er février, la fin de l’esclavage à l’île Maurice est célébrée au pied de la montagne du Morne, sanctuaire du marronnage et site classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. Cette fête regroupant nombre de concerts et spectacles relatant la vie à l’époque de l’esclavage et du marronnage offre l’occasion à la population de se pencher sur le vécu et l’histoire des esclaves et de leur rendre hommage.


La Fête du printemps, faire fuir les démons et accueillir la nouvelle année


En février, lors des fêtes du Nouvel An chinois, beaucoup de quartiers s’animent : danse du dragon ou du lion et pétards très bruyants pour éloigner les mauvais esprits. A cette occasion, ou alors en avril, lors du China Town Food Festival, spectacles de rue, danses traditionnelles, démonstrations d’arts martiaux, ou dégustations de plats chinois sont à découvrir, notamment au cœur de la ville chinoise.


Maha Shivaratree, l’hommage au Dieu Shiva


Chaque année en mars, à l’occasion de la fête Maha Shivaratree, des centaines de milliers de fidèles participent à un pèlerinage spectaculaire en l’honneur du Dieu Shiva. Une procession de dévots portant leur « kawar » en bambou décoré de papier multicolore se dirige en direction du lac sacré, Grand Bassin. Nommé « Ganga Talao » par la population hindouiste, cet ancien cratère volcanique devenu lac abrite une gigantesque statue de Shiva, qui contribue à accroître le mysticisme du lieu.


La procession des pèlerins pour la fête de Père Laval

Jacques Désiré Laval, missionnaire et médecin normand, arriva sur l’île en 1864 et travailla jusqu’à sa mort à soigner les maux physiques et spirituels des plus démunis. Considéré comme Bienheureux par l’Église Catholique, un hommage à celui connu comme « l’apôtre des noirs » réunit tous les 8 et 9 septembre des dizaines de milliers de pèlerins dans la ville de Sainte-Croix, où est situé le caveau de Père Laval.


Divali, la fête de la lumière


En octobre ou novembre, l’île s’illumine à l’occasion de Divali, célébration considérée par les hindous comme la victoire du bien sur le mal. Cette belle fête se caractérise par la décoration des maisons à l’aide de lumières et lampes à huile traditionnelles et la confection et distribution de confiseries dont le célèbre et incontournable « gâteau patate. »



Recherche rapide